La laitue était une culture connue des Grecs et des Romains il y a plus de 2 500 ans. Depuis lors, les techniques de culture se sont perfectionnées et ont évolué pour s’adapter aux temps nouveaux. Et l’arrosage n’allait pas être moins. Actuellement, le système d’irrigation le plus choisi par les agriculteurs pour ce légume est l’irrigation goutte à goutte.

Connaissez-vous les besoins et exigences de l’irrigation dans la culture de la laitue?

Dans cet article, nous allons l’expliquer en détail. Mais d’abord, apprenons un peu plus sur la culture de Lactuca sativa L.

Culture de la laitue: exigences édaphoclimatiques.

La laitue est une culture qui est produite dans le monde entier et qui est demandée par les consommateurs pour sa forte teneur en eau. De plus, il fournit des quantités abondantes de vitamines (A, C, E, B1, B2, B3) et de minéraux (phosphore, fer, calcium, potassium, etc.).

Ce légume est principalement consommé frais, étant très populaire dans son format de présentation dans la gamme de sacs à salade de type IV. Par conséquent, il est nécessaire que notre culture arrive dans des conditions optimales pour la récolte, et l’irrigation y joue un rôle fondamental.

Le monde des variétés de laitue est très vaste et je donnerais un article complet. En résumé, les plus connus sont: Iceberg, Romana, Trocadéro, Oak Leaf et Lollo Rossa, entre autres.

Lors de l’établissement de notre système d’irrigation pour ce légume, il est important de savoir quels sont les optimums des variables édafoclimatiques (température, sol, humidité), car en fonction de ces valeurs, nous devrons établir notre programme d’irrigation.

Conditions optimales pour la culture de la laitue: Températures douces (15-20ºC) avec différence entre les températures diurne et nocturne.

La laitue est une culture qui pousse de manière optimale dans un climat frais, avec une température de croissance optimale comprise entre 15 et 20 ° C. Cependant, c’est une culture qui, pour sa germination et sa coagulation, nécessite une variation de température entre le jour et la nuit (environ 10 degrés de différence).

Il est important de savoir que la laitue est un légume plus résistant aux basses températures (elle peut supporter jusqu’à -6 ° C) qu’à des températures élevées (plus de 30 ° C ont un impact sérieux sur le développement et provoquent des pointes précoces). En outre, il est intéressant de savoir qu’ils peuvent être victimes d’attaques fongiques lors de pluies fréquentes, ce qui doit être pris en compte lors de la planification de notre installation. La fertirrigation devient un allié important.

Conditions optimales pour la culture de la laitue: Humidité relative comprise entre 60 et 80%, au-dessous de 60%, elle arrête le développement et supérieure à 80%, nous pouvons avoir des attaques fongiques.

En ce qui concerne le besoin d’humidité, étant un légume avec un système racinaire réduit et une partie de la partie aérienne très développée, nous sommes confrontés à une culture très sensible au manque d’humidité, qui supporte mal les périodes de sécheresse.

Cependant, une humidité élevée peut également entraîner une baisse des performances due aux attaques de botrytis (également appelée pourriture). Par conséquent, il est nécessaire d’établir le système d’irrigation et le programme afin que notre culture se trouve dans une humidité relative optimale, située entre 60 et 80%.

Quelles sont les conditions optimales pour la culture de la laitue? Sols alcalins, sablo-limoneux et légers, qui empêchent l’engorgement des sols afin d’éviter la pourriture.

Le sol idéal pour la culture de la laitue est alcalin (pH optimal compris entre 6,7 et 7,4), sablo-limoneux et riche en matière organique. Il est très important que notre culture soit établie sur des sols légèrement texturés afin de prévenir l’engorgement, qui pourrait causer des problèmes dus aux attaques fongiques.

Quelles sont les conditions optimales pour la culture de la laitue? Planter des cadres en fonction de la variété choisie, mais en veillant à ce que les crêtes soient suffisamment hautes pour ne pas toucher la surface et éviter les attaques fongiques.

Quant aux cadres de plantation, ils varient en fonction de la variété de laitues à cultiver. En général, la densité de plantation peut varier entre 10 et 40 plantes par m2. Il est important de bien concevoir les plantations pour permettre les travaux de culture et minimiser le contact entre les plantes.

En général, un cadre de plantation optimal serait de 30 x 30 cm, laissant des corridors entre 80 et 120 cm. C’est pour les grandes variétés, pour les types de laitue “bébé”, la densité de plantation sera plus grande et donc plus petite.

Un point important est la conception des arêtes, des clés pour éviter le contact avec l’humidité sur la surface du sol. Avec des crêtes de 25 cm de hauteur (en prenant soin de laisser la motte au niveau du sol pour éviter de dessécher les racines), nous assurons ce contact direct et réduisons l’attaque fongique des feuilles.

De quel type d’irrigation la culture de la laitue a-t-elle besoin?

L’irrigation est un facteur fondamental dans la culture de la laitue. Il doit être appliqué avec précision et à l’intérieur de valeurs ne pouvant pas être dépassées par défaut ou par excès. Avec un déficit en eau, la laitue peut entrer dans un arrêt végétatif, développer une nécrose sur les bords et augmenter l’incidence de la botrite. Cependant, si nous arrosons excessivement et atteignons le sol, nous pouvons provoquer une asphyxie des racines et diminuer le poids du bourgeon.

Sur la base de tout ce qui a été expliqué ci-dessus, nous pouvons conclure que l’irrigation au goutte-à-goutte est l’irrigation la mieux adaptée à la culture de la laitue.

Le goutte-à-goutte permet d’irriguer la culture de laitue de façon continue et uniforme, évitant ainsi l’engorgement et gardant la surface du sol suffisamment sèche pour empêcher le pourrissement du cou causé par des attaques fongiques.

Il est fortement recommandé de compléter l’irrigation goutte à goutte par l’irrigation par aspersion dans les premiers jours après la greffe, afin de garantir que les plantes prennent racine correctement.

Envisagez-vous de planter de la laitue pour la première fois?

Arrosez-vous toujours votre récolte par les inondations? À GESTIRIEGO, nous vous conseillons et vous aidons à installer le système d’irrigation le mieux adapté à votre culture, mais également à convertir ou à moderniser votre système d’irrigation actuel.

Vous pouvez consulter d’autres articles en croissance en cliquant ici.

N’hésitez pas, contactez nous!

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *