L’accès à l’achat ou à la location de terres constitue le principal obstacle pour les jeunes agriculteurs de l’Union européenne. Outre la difficulté d’accéder à davantage de terres, les jeunes agriculteurs espagnols ont également l’accès à des subventions, à des subventions et à des crédits pour leurs activités agricoles.

Au cours des dernières années et surtout pendant la crise immobilière, il y a eu concentration de terres. Le prix élevé de la terre, comparé à sa rentabilité, ne compense pas un investissement aussi important pour le jeune agriculteur.

Un autre facteur qui influe sur la difficulté d’accéder à la terre est que, lorsque les agriculteurs plus âgés prennent leur retraite, ils continuent d’exercer une activité agricole au lieu de vendre ou d’abandonner des terres.

Nous espérons que cette situation changera et que les jeunes agriculteurs qui souhaitent agrandir ou démarrer leurs exploitations trouveront le meilleur moyen de continuer leur activité et de rajeunir la campagne.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *