Murcia, 2014

Aspects pratiques de l’irrigation des agrumes

– Dans les agrumes, il est particulièrement recommandé l’utilisation de capteurs d’humidité du sol et dendromètres, ce qui permet des notes de la réponse des plantes aux entrées d’eau. Il est conseillé d’avoir au moins une station météorologique dans les exploitations de plus de 100 ha.

– Choix adéquat des variétés: il existe des variétés qui présentent une meilleure adaptation à l’environnement édaphoclimatique que d’autres, il est essentiel de les connaître pour pouvoir opter pour leur culture.

– Fixation des lignes de goutteurs pour éviter leur déplacement par les pulvérisateurs ou par le personnel de collecte. L’eau doit toujours être appliquée là où se trouve le système racinaire stabilisé. Le meilleur système pour cela est la mise en place de fourches en fil de fer galvanisé, au moins tous les 25 m de gouttière.

– Profitez du système d’irrigation pour l’application d’engrais, alors que l’arbre est actif (de début mars à mi-octobre). L’engrais doit être appliqué pendant toute la période végétative mentionnée ci-dessus, chaque fois qu’il est arrosé et proportionnel à l’eau appliquée.

– Contrôle continu de la salinité et du pH de l’eau d’irrigation, fournit des données sur la proportion correcte d’engrais appliquée et évite les accidents de fertilisation excessive et de contamination.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *